Cheminer ensemble vers Pâques

Cheminer ensemble vers Pâques

Samedi 21 février

Samedi 21 février

 

Si tu cesses chez toi de faire peser des contraintes, de ridiculiser les autres en les montrant du doigt, ou de parler d'eux méchamment… Le Seigneur restera ton guide ; même en plein désert, il te rassasiera et te rendra des forces. Tu feras plaisir à voir, comme un jardin bien arrosé, comme une fontaine abondante dont l'eau ne tarit pas. Alors tu relèveras les anciennes ruines, et tu rebâtiras sur les fondations abandonnées depuis longtemps. On te nommera ainsi : « Le peuple qui répare les brèches des murailles et redonne vie aux ruelles de la ville ». (Esaïe 58.9, 11, 12)

 

Ces versets d’Isaïe 58 sur les relations avec les autres vont plus loin que ceux d’hier. Le jeûne authentique est de s’abstenir de ridiculiser, d’accuser l’autre, parler méchamment sur l’autre. Selon le texte, quelles sont les conséquences de ce « jeûne » ?

 

Comment Jésus a-t-il été un « réparateur de brèche » dans le texte de Luc 5.27-32 ?  

 

Textes du jour pour aller plus loin :

Psaume 86.1-11 ; Esaïe 58.9b-14 ; Luc 5.27-32

 



20/02/2015
0 Poster un commentaire