Cheminer ensemble vers P‚ques

Cheminer ensemble vers P‚ques

Mercedi 11 mars

Mercredi 11 mars

 

La douleur me submerge, mon cœur est abattu. La communauté de mon peuple pousse des cris plaintifs depuis un pays éloigné. « L'Eternel, gémit-elle, n'est-il plus en Sion? Son roi n'est-il plus là au milieu de la ville? »

 

Elle est brisée, la communauté de mon peuple, j'en suis brisé, oui, j'en suis accablé, en proie à la consternation.  N'y a-t-il pas de baume en Galaad ? N'y a-t-il pas de médecin ? Pourquoi ne voit-on pas guérir la communauté de mon peuple ? (Jérémie 8.18-19a, 21-22)

 

Dans ce texte, Jérémie est abattu en voyant la souffrance de son peuple. Nous pouvons nous aussi avoir le cœur déchiré soit en voyant un proche souffrir dans une situation difficile soit en voyant la violence et l’injustice actuelles dans le monde.

 

Prenez un moment pour remettre ce proche ou cette situation difficile à Dieu, sachant qu’il n’est pas insensible, comme dit le psalmiste, « Tu recueille mes larmes dans ton outre… » (56.9)

 

Vous pouvez finir ce temps de prière en écoutant ce chant de Taizé :

https://www.youtube.com/watch?v=z-2WZFf_uAc

 

Textes du jour pour aller plus loin : Psaume 81 ; Jérémie 8.18-9.7 ; Romains 5.1-11 ; Jean 8.12-20

 



10/03/2015
0 Poster un commentaire